Analyse des risques de défaillances des stations d’épuration

Analyse des risques de défaillances des stations d’épuration

Lundi 06 août 2018

L’analyse des risques de défaillances des stations d’épuration est une obligation réglementaire imposée par l’Arrêté du 21 juillet 2015. L’article 7 de cet arrêté précise : « Avant leur mise en service, les stations de traitement des eaux usées de capacité nominale supérieure ou égale à 12 kg/j  de DBO5 font l’objet d’une analyse des risques de défaillance, de leurs effets ainsi que des mesures prévues pour remédier aux pannes éventuelles. Cette analyse est transmise au service en charge du contrôle et à l’Agence de l’eau ou l’office de l’eau ».

L’analyse des risques réalisée par Cereg comporte plusieurs étapes successives :

  • Visite des installations et recensement exhaustif des équipements et des asservissements en mode normal et dégradé,
  • Rédaction de l’analyse fonctionnelle des installations,
  • Analyse du niveau de risques pour tous les équipements installés (très, moyennement ou peu sécurisé),
  • Modélisation du système par l’établissement d’un arbre des défaillances pouvant conduire à différents désordres :
    • Difficulté d’exploitation des ouvrages, sans dégradation de la qualité du traitement,
    • Dégradation de la qualité du traitement des sous-produits,
    • Dégradation de la qualité du traitement,
    • Absence de traitement / rejet d’eau brute,
  • Analyse qualitative des défaillances en définissant la fréquence et la gravité de chacune sur le système d’assainissement (3 niveaux de fréquences : de rare à fréquent ; 3 niveaux de gravité : de faible à  importante),
  • Synthèse et évaluation du système en comptabilisant les différentes défaillances suivant qu’elles sont :
    • Remarquables (événement possible ou fréquent ayant une gravité notable),
    • Relatives (évènement intermédiaire dont la gravité est relativisée par la fréquence),
    • Ayant un impact limité (évènement peu fréquent ayant une gravité minime),
  • Propositions d’amélioration du système pour l’ensemble des risques de défaillances remarquables.

À ce jour, Cereg a réalisé une trentaine d’analyses des risques de défaillances pour différents clients (Nîmes Agglomérations, VEOLIA, Commune de Le Cailar (30), Ville de Cuers, Communauté de communes du Pays des Ecrins…).